Banniere1
Alliés
Puissances Centrales Pays neutres Nouveaux États Conséquences de la guerre
Médailles de table

 

 

ArmesPortugal
ArmesPortugal1

 

 

 

 

Portugal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Médaille commémorative 1914-1918"

 

 

 

 

 

 

 

De son vrai nom Médaille Commémorative des Campagnes de l’Armée Portugaise, cette médaille est créée le 30 novembre 1916 pour être attribuée à tout citoyen portugais qui avait pris ou devait prendre part à une guerre, campagne ou expédition militaire contre des “ennemis de la Patrie” en terre portugaise ou étrangère. Elle remplace ainsi la médaille de la Reine Amélie rendue caduque par l'abolition de la monarchie en 1910.

Cette médaille n’est donc pas, à proprement parler, une médaille commémorative de la Première Guerre Mondiale sur le modèle des autres médailles commémoratives des Alliés puisqu’elle a été également attribuée rétroactivement pour des campagnes coloniales antérieures à ce conflit (par exemple en Angola en 1904 ou dans la colonie du Timor Oriental, en Indonésie, en 1912-1913).

Toutefois, de nombreuses agrafes portées sur son ruban concernant la Grande Guerre, cela explique la confusion qui a pu s’opérer quant à sa dénomination exacte.

L’article 2 du décret de janvier 1917 précise:

- que cette médaille portera à l’avers l’effigie de la République et au revers la légende Campagnes de l’Armée Portugaise. En outre, devra apparaître (sur l'avers ou le revers) la date 1916 pour rappeller l’année de création

- que cette médaille comporte 3 classes:

  • médaille d’or (bronze doré) pour les officiers supérieurs (du grade de major à celui de général).
  • médaille d’argent (en argent ou bronze argenté) pour les officiers subalternes.
  • médaille de bronze pour les sous-officiers et soldats.

Les agrafes de campagne attribuées en même temps que la médaille sont du même métal que celle-ci, mais un militaire ayant pu participer à plusieurs campagnes (matérialisées par autant d'agrafes) sous des grades différents, il porte alors la médaille dans la classe correspondant à son dernier grade tout en conservant les agrafes obtenues antérieurement dans une classe inférieure: cela rend possible la présence d'agrafes de classes différentes sur un même ruban.

16 agrafes (officielles ou non officielles) entrent véritablement dans le cadre du premier conflit mondial.

5 agrafes commémorent la défense des côtes portugaises, continentales ou insulaires:

  • Defesa Maritima 1914-1918 (on trouve aussi l’orthographe Defeza) - (décrets de mai 1919 et juillet 1919).
  • C.E.L. Defesa Maritima 1916-1918 (C.E.L. = Campo Entrincheirado de Lisboa, c’est à dire “Camp Retranché de Lisbonne”) créée en mars 1921.
  • Funchal Defesa Maritima 1916-1918 (pour l’île de Madère) - (décret de mars 1921).
  • Ponta Delgada Defesa Maritima 1916-1918 (pour les Açores) - (décret de mars 1921).
  • Cabo Verde 1917-1918 (pour les îles du Cap-Vert) - (décret de février 1923).

1 agrafe commémore les services en mer + agrafes de combat:

  • No Mar 1916-1917-1918 (No Mar = en mer) - (décrets de janvier 1919 et juillet 1919).
  • ... Elle peut être complétée par d'autres agrafes portant le nom du navire et la date de l’engagement naval (décret de janvier 1919) comme S.Gabriel 28-IV-1918

1 agrafe commémore les combats du Corps Expéditionnaire Portugais en France + agrafes de blessure au combat:

  • França 1917-1918 (décret de avril 1919).
  • ... Le ruban peut être complété avec des agrafes portant le nom du combat et la date durant lequel le militaire a été blessé. Il existe des modèles avec França Raid ou Raid (+ date). La plus célèbre reste l'agrafe Batalha de la Lys 9-IV-918 (il existe des variantes dans l'énoncé) réservée aux soldats blessés le 9 avril 1918, premier jour de la bataille de la Lys, considérée comme l’ engagement majeur des troupes portugaises en France.

9 agrafes commémorent les combats du Corps Expéditionnaire Portugais en Afrique + agrafes de blessure au combat:

  • Cuanhama 1915 (décret de juin 1920). Cette agrafe rappelle les combats engagés contre les indigènes révoltés du Cuanhama (région du sud de l’Angola) et soutenus par des agents allemands infiltrés depuis le Sud-Ouest africain voisin.
  • Sul de Angola 1914-1915 - (décret de janvier 1917).
  • Sul de Angola 1915-1916
  • Sul de Angola 1916-1917
  • Moçambique 1914-1915
  • Moçambique 1915-1916
  • Moçambique 1916-1917
  • Moçambique 1917-1919
  • Moçambique 1914-1918 - (décret de novembre 1918).

 

Le ruban peut être complété avec des agrafes portant le nom du combat durant lequel le militaire a été blessé. Ont été créées par le décret de janvier 1917 les agrafes de blessure suivantes pour les combats dans le sud de l'Angola:

  • Naulila
  • Tchipelongo
  • Mongua
  • Cacimba da Mongua
  • Chana da Mula
  • Inhoca

 

Il existe d'autres agrafes commémorant des combats en Afrique durant ces années là mais elles ne sont pas considérées comme entrant dans le cadre de la Première Guerre mondiale (elles ne donnent pas droit au port de la Médaille de la Victoire).

La médaille est suspendue à un ruban de 30 mm de large, vert et bordé de deux bandes rouges dont la largeur varie entre 4 et 5,5 mm selon les tissages. En général, le vert du ruban rappelle celui du Mérite Agricole français ou de la Croix Militaire belge, mais il existe des variantes plus foncées.

Cette médaille comporte trois types officiels et plusieurs modèles ou variantes non-officiels, tous s’inspirant des directives du décret de janvier 1917 (on constate néanmoins une reprise de modèles de médailles portugaises existant déjà).

 

 

 

Lignedecorative

 

 

 

Type 1

Modèle défini en janvier 1917. L'effigie de la République est tournée vers la droite. Cette médaille, d'un diamètre de 33mm, a un listel assez prononcé et l'anneau de la bélière, qui a une forme allongée, pivote sur un petit axe.

 

 

 

Commemotype1a

 

Commemotype1b

 

 

 

Type 2

Modèle défini en juin 1919. L'effigie de la République est tournée vers la gauche. Cette médaille a un diamètre de 35mm et l'anneau de la bélière, qui a une forme allongée, pivote également sur un petit axe. Il existe des variantes de fabrication.

 

 

 

Commemotype2a

 

Commemotype2b

 

Commemotype2var1

 

Commemotype2var1b

 

 

 

Type 3

Modèle défini en juillet 1921 avec l'effigie de la République de 3/4 face. C'est le modèle que l'on rencontre le plus souvent...

Il existe plusieurs variantes qui seront arbitrairement classées en sous-types A, B, C, ...

 

 

 

Commemotype3A1

 

Commemotype3A2

 

Commemotype3A3a

 

Commemotype3A3b

 

 

 

Type 3A dans les trois classes: or (bronze doré), argent et bronze.

 

 

 

Commemotype3Ba

 

Commemotype3Bb

 

Commemotype3Ca

 

Commemotype3Cb

 

 

 

Type 3B (aspect légèrement cuivré, boule de bélière plus petite).

 

Type 3C (diamètre plus petit, effigie plus prononcée). Ressemble fort à une fabrication française...

 

 

 

Commemotype3Da

 

Commemotype3Db

 

 

 

Type 3D (attache de bélière biconique). Peut-être une autre fabrication française...

 

 

 

CommemodetailreversA

 

CommemodetailreversD CommemodetailreversB

 

 

CommemodetailreversE

 

 

 

Détail des inscriptions sur les quatre revers (A, B, C, D)

 

 

 

Lignedecorative1

 

 

 

Les agrafes:

Agrafes officielles:

 

 

 

Barrettesuldeargent

 

BarretteSulde

 

BarretteMocamA

 

Barrettemocambvariante

 

 

 

BarretteFranceA

 

BarretteFrancaB

 

AgrafeFranca3

 

AgrafeFranca4

 

 

 

Barrettenomarbronze

 

BarretteDefMar

 

AgrafeCEL2

 

BarretteCEL

 

 

 

BarrettePontadelgada

 

 

 

BarretteLaLys

 

AgrafeLys2

 

 

 

BarretteMongua1

 

AgrafeCuanhama

 

 

 

AgrafeSanGabriel1

 

 

 

Agrafes non-officielles:

 

 

 

BarretteB

 

BarretteC

 

BarretteD

 

BarretteE

 

 

 

AgrafeSuldeAngola1516

 

BarretteSuldeAngB1

 

 

 

Médaille de table associée:

 

 

 

emeannivLys1

 

emeannivLys2

 

 

 

Médaille du soixantième anniversaire de la Bataille de la Lys éditée par l'association des anciens combattants portugais. Si l'avers reprend une scène de bataille classique, le revers représente le monument édifié en 1928 dans le village de La Couture (Pas-de-Calais) en l'honneur des combattants portugais en France lors de la Première Guerre mondiale.

 

 

retour haut de page
Flecheretour2 Flecheretour4 Flechesuivant2
Flechehaut2

page précédente

liste distinctions Portugal

page suivante

Alliés Puissances Centrales Liens Pays neutres Accueil Nouveaux États Conséquences de la guerre Médailles de table